Infographie UX Design

Les champs d’applications de l’UX Design sont vastes, ils concernent aussi bien les interfaces web (incluant les applications) que les objets. Dans cet article, nous nous focaliserons sur l’UX Design appliqué aux sites web.

L’UX Design appliqué au web, ou Design de l’eXpérience Utilisateur, consiste en l’analyse des interactions entre les utilisateurs et les interfaces web. Il est centré sur l’utilisateur (User centric).

L’enjeu de l’UX Design est de créer une expérience utilisateur (très) positive et (très) satisfaisante.

L’UX Design englobe l’architecture, l’ergonomie et la navigation. Il est basé sur des prérequis techniques et fonctionnels, et nécessite l’application d’une méthodologie de conception spécifique,  que je vous invite à découvrir en poursuivant la lecture de cet article.

Sommaire :

I Méthodologie de l’UX Design
1. Connaître les utilisateurs
2. Identifier les objectifs
3. Identifier les processus
4. Prototyper
5. Tester
►Les bonnes pratiques méthodologiques
II Les composantes de l’UX Design
1. L’architecture web
2. L’ergonomie
3. La navigation
►Les bonnes pratiques de conception web « UX Design »
III Les indicateurs pour mesurer la performance de l’UX de votre site
IV Que retenir ?

icone horloge

Temps de lecture : 7 minutes

Méthodologie de l’UX Design

L’UX Design suit une méthodologie rigoureuse qui comporte 5 phases :

Les 5 phases de la méthodologie de l'UX Design (illustration

1/ Connaître les utilisateurs

La connaissance approfondie des utilisateurs permet de connaître leurs comportements de navigation dans des contextes spécifiques ainsi que leurs objectifs.

Au moyen d’observations, d’enquêtes, de panels d’utilisateurs (focus groups) ou d’entretiens, la première étape consiste à collecter des données quantitatives et qualitatives afin d’identifier les caractéristiques des utilisateurs (caractéristiques socio démographiques, attentes, freins) en vue de déterminer lors de la seconde étape leurs objectifs et comportements d’utilisation.

Cette collecte de données permettra de faire émerger des groupes d’utilisateurs et des personas.

2/ Identifier les objectifs

L’enjeu ici est d’identifier les objectifs des utilisateurs auxquels l’interface web doit répondre.

Pour cela, il est nécessaire de répertorier toutes les tâches devant être accomplies par les utilisateurs.

Par exemple, un site de vente en ligne de billets d’avion peut identifier comme objectifs :

  • Fournir un comparatif de différentes compagnies aériennes basées sur différents critères
  • Permettre à l’utilisateur de choisir ses options de vol (classe, place, repas, bagages)
  • Permettre à l’utilisateur de payer en ligne ou à un guichet
  • Informer le voyageur si sa destination nécessite un visa
  • Proposer à l’utilisateur en plus de son billet d’avion des hôtels, une location de voiture, des activités
  • Etc.

3/ Identifier les processus

L’objectif est ici de répertorier et modéliser les différents moyens et étapes possibles pour parvenir à l’objectif.

En partant de l’exemple précédent, le processus simplifié en réponse au premier objectif : « Fournir un comparatif de différentes compagnies aériennes basées sur différents critères » pourrait être le suivant :

Exemple de processus (illustration)

4/ Prototyper

La phase de prototypage inclut les spécifications fonctionnelles comme techniques. L’objectif est ici d’identifier quelle doit être la réponse du site web au regard des processus ou des fonctionnalités préalablement identifiés en veillant à ce que l’expérience utilisateur soit la meilleure possible. Le prototypage du site web est une version plus aboutie de la maquette (ou wireframe).

Le prototype doit référencer toutes les interfaces du futur site web, les séquences et différentes options possibles. Vous trouverez sur le web des sites vous permettant de réaliser le prototype de votre site web en ligne.

icone ampoule

Une bonne interface web doit avoir une bonne ergonomie et des processus simples et clairs ne nécessitant pas d’explication quant à leur mode opératoire.

Une fois la phase de prototypage réalisée et validée, vous pouvez alors concevoir votre site web et le tester.

5/ Tester

L’objectif ici est de vérifier que le site web répond bien au cahier des charges technique et fonctionnel avant sa mise en production.

Ensuite, il vous faudra effectuer des tests auprès d’un panel d’utilisateurs.

Lors de cette seconde phase, veillez à ne pas influencer les testeurs. Vous devez adopter une position neutre et de pas fournir d’aide lors de la navigation des testeurs.

Votre rôle sera de noter les problèmes et critiques exprimés ou observés pour qu’ensuite de nouvelles modifications soient apportées au site web pour améliorer son ergonomie et sa navigation.

►Les bonnes pratiques méthodologiques

  1. Analyser finement les caractéristiques, besoins et comportements des utilisateurs
  2. Pratiquer un Benchmarking concurrentiel : quels sont les processus, les fonctionnalités, proposés par les sites web de vos concurrents ?
  3. Modéliser les interfaces de site web et leurs interactions
  4. Appliquer les fondamentaux en matière de communication digitale :
  5. Fluidifier la navigation, simplifier les processus, permettre un accès facile aux informations, hiérarchiser le contenu
  6. Appliquer une charte graphique homogène et cohérente, alignée à votre image de marque (pour plus d’information, je vous invite à lire l’article « Créez votre identité graphique ». De même,  respectez votre cocon sémantique
  7. Apporter un soin particulier aux écrits comme aux visuels, ne surchargez pas en graphisme vos interfaces pour ne pas nuire à leur compréhension et leur lisibilité.
  8. Respecter les modes de lecture de votre cible (exemple : mode de lecture en F)
  9. Effectuer la recette technique puis la recette fonctionnelle auprès d’un panel d’utilisateurs avant la mise en production.

Les composantes de l’UX Design

Les 3 composantes, toutes trois imbriquées, à optimiser pour créer un site ayant une bonne expérience utilisateur sont :

  • L’architecture
  • L’ergonomie
  • La navigation
Les 3 briques de l'UX Design : architecture, ergonomie et navigation

Ici, le parti est pris de distinguer l’ergonomie de la navigation. L’ergonomie se focalisera sur la structuration du contenu, et la navigation sur la fluidité de l’interface (vitesse de chargement, performances des fonctionnalités, accessibilité…). Dès lors, l’ergonomie se base sur des prérequis fonctionnels et la navigation sur des prérequis techniques.

L’architecture web

L’architecture web se présente sous forme d’organigramme. Elle permet de cartographier, à la manière d’un organigramme,  l’ensemble des pages de votre site web. L’enjeu ici est de garantir à votre site web une architecture structurée, basée sur des niveaux et des sous niveaux, découlant de manière logique de la page d’accueil.

Il est intéressant pour améliorer votre référencement naturel de créer une architecture à au moins 3 niveaux afin de renforcer la profondeur du maillage interne (voir l’article « Les 6 clés pour booster votre SEO » pour en savoir plus.

L’ergonomie

L’ergonomie  se matérialise par la structuration de votre contenu. Cette structuration doit apporter un sentiment de confort et de sécurité à l’utilisateur. C’est ce qu’on appelle la convivialité de l’interface web.

Prototypage, l'ergonomie du site web
Exemple d’architecture web pour un site multipages

Pour parvenir à une ergonomie satisfaisante, la phase de prototypage est essentielle.

L’ergonomie embarque des prérequis fonctionnels :

  • Structuration simple et compréhensible du contenu
  • Interfaces épurées
  • Bon équilibre entre textes et visuels
  • Concevoir un site web qui répond aux objectifs des utilisateurs

La navigation

La navigation se matérialise par la facilité d’utilisation d’un site web. L’enjeu ici est de faciliter l’accessibilité à l’ensemble des utilisateurs, quelques soient leur moteur de recherche, leur terminal d’affichage ou leur handicap.

La navigation se réfère à des prérequis techniques :

  • L’absence de liens morts
  • Une bonne vitesse de chargement que ce soit sur mobile ou sur ordinateur (vous pouvez analyser la vitesse de votre site avec Pages Speed Insight)
  • Un contenu responsive (bonne lisibilité du contenu, quel que soit l’équipement ou le moteur de recherches utilisés : Chrome, Safari, Firefox, Edge ou Opera)
  • Des interfaces avec peu d’animations (les interfaces statiques offrent une meilleure expérience utilisateur)
  • Des processus fluides
  • Des fonctionnalités efficientes

►Les bonnes pratiques de conception web « UX Design »

  • Proposer un site responsive
  • Rendre votre site web accessible aux malvoyants et malentendants
  • Faciliter la compréhension de l’architecture et de l’ergonomie
  • Structurer votre contenu de manière logique (arborescence, structuration et organisation des sections de chaque page), hiérarchiser et classer le contenu
  • Structurer le contenu grâce aux titres, paragraphes et listes à puce
  • Créer un maillage interne (ancres ou liens html)
  • Permettre à l’utilisateur de se repérer à tout moment dans le site
  • Uniformiser la structuration et le visuel des pages
  • Accès facile et rapide aux informations clés, notamment les informations de contact
  • Intégrer un moteur de recherche interne
  • Éviter les animations et les pop-ups qui nuisent à la navigation
  • Identifier les normes en matière d’expérience utilisateur (Conformité WCAG 2.0) et les appliquer
  • Choisir une architecture technique performante et fiable (vitesse de chargement, disponibilité des serveurs).

Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article : « Créer votre site web : trouver le bon compromis entre UX Design et performances techniques »

Les indicateurs pour mesurer la performance de l’UX de votre site web

  • Le taux de rebond : il indique le pourcentage d’internaute ayant visité une seule page de votre site
  • Le temps passé sur les pages
  • Le taux de rétention : mesurer la part d’internautes fidélisés, qui reviennent visiter votre site web
  • Les pages visitées

Ces indicateurs sont mesurables grâce à Google Analytics. Je vous invite à lire l’article « Utiliser Google Analytics » de Jean Lochet  de Pour Pas Un Rond pour découvrir comment l’installer et l’utiliser.

Que retenir ?

L’objectif de l’UX Design est de créer une relation positive et pérenne entre l’interface web et l’utilisateur, tout en atteignant les objectifs pour l’utilisateur (trouver les bonnes informations, finaliser un processus) comme pour l’entreprise (conversion, captation, rétention…).

L’enjeu en UX Design est donc de rendre la navigation pour l’utilisateur la plus fluide possible. Un site web ayant une bonne navigation est d’abord un site apportant des informations pertinentes et utiles aux utilisateurs, rapidement, facilement et au bon moment.

Un critère pour mesurer la navigabilité de votre site web : la satisfaction utilisateur. Un utilisateur qui ne trouve pas aisément les informations dont il a besoin sera frustré et quittera rapidement votre site et n’y reviendra pas. Dès lors, assurez-vous que l’utilisateur puisse trouver facilement toutes les informations dont il a besoin pour ne pas générer de frustrations, et que les processus de navigation, les fonctionnalités, soient fluides, sécurisants, simples et accessibles à l’ensemble des utilisateurs.

L’internaute est un individu impatient et exigeant. Une bonne architecture web ne doit nécessiter aucun tutoriel lié à l’utilisation du site web, que ce soit lors d’un processus d’achat, pour une inscription ou encore un téléchargement.

Chaque élément doit être positionné de manière naturelle et logique.

Chaque processus nécessaire doit être simple et logique, se faire en un minimum de clic, et ne requérir que les informations strictement nécessaires.

L’UX Design, ce n’est donc pas juste faire un site web « joli », même si le graphisme occupe une part importante dans l’expérience utilisateur. Il consiste à focaliser l’intégralité de la conception d’un site web autour de l’utilisateur final, en fonction de ses attentes, de ses objectifs, et de ses comportements de navigations.

Pour identifier ces prérequis au prototypage du site web, des enquêtes doivent être menées pour collecter les besoins des utilisateurs.

Une fois les objectifs identifiés, il est nécessaire d’identifier les fonctionnalités à mettre en œuvre avant de procéder au prototypage.

Schéma de synthèse :

2 thoughts to “Qu’est-ce que l’UX Design : composantes, méthodologie et bonnes pratiques

  • Jean

    Merci Lisa pour cet article qui pose les fondamentaux de l’UX. Je rajouterais la profondeur de lecture pour les pages de contenus comme indicateur analytics.

    Répondre
    • Lisa Vakil

      Merci Jean pour ton commentaire. Effectivement, c’est également un très bon indicateur.

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :