Vous avez créé votre site web il y a plusieurs années au démarrage de votre activité, soit vous même, soit par un membre de votre équipe ou un tiers professionnel. Que vous l’ayez ou non mis à jour ne change rien : une refonte s’impose.
Nous évoluons au sein d’environnements mouvants qui nous obligent à revoir notre positionnement. Nos clients, nos concurrents, la législation, les technologies sont autant d’éléments évolutifs qu’il nous est nécessaire de prendre en compte et que nous devons intégrer ou auxquels nous devons nous adapter.

Deux écoles s’opposent :

  • l’une recommande de recréer intégralement votre site web via un
    nouveau CMS,
  • l’autre conseille une simple restructuration et mise à jour du
    contenu.

Le choix entre ces deux possibilités dépend de votre existant. Par exemple, si votre site a une certaine antériorité ou un contenu conséquent et obsolète qu’il sera difficile à restructurer et à ré-exploiter, la première option sera à privilégier. Mais dès lors, comment conserver votre antériorité, notamment en termes de référencement ?

Migration de site et conservation de votre référencement

Vous envisagez de modifier votre nom de domaine ? Tout dépend de votre niveau de maturité. Si votre site Web est mature, attire un nombre satisfaisant de clients et que vous n’avez pas opéré de virage stratégique, cette action vous sera clairement non recommandée. C’est en effet par votre nom de domaine que vos prospects vous trouvent.

Le changer impliquera une communication en parallèle que ce soit auprès de vos clients comme sur TOUS vos moyens de communication de ce changement (cartes de visites, plaquettes, réseaux sociaux, affichage, site web tiers… la liste peut être longue). Un post sur Linkedin ou votre page Facebook est loin d’être suffisant, vous devrez manuellement procéder à l’ensemble des mises à jour. Si vous choisissez cette option, il est recommandé de créer et mettre en ligne une landing page (ou page d’accueil) afin que Google puisse procéder à votre référencement dès le démarrage de votre projet de migration. Cette page sera rattachée à votre nouveau nom de domaine et permettra la redirection de vos visiteurs vers votre site actuel.

Concernant le changement de plate forme, il peut vous l’être recommandé pour bénéficier des dernières fonctionnalités non prises en charge par votre CMS actuel, mais aussi pour bénéficier de templates plus sexy et professionnels que ce dont vous disposez actuellement.

Concernant le contenu, il vous est recommandé, comme pour un projet de mise à jour détaillé ci- après, de référencer et classifier l’ensemble de votre contenu. Une mise à jour et une mise au rebut de certains d’entre eux doivent être envisagées. La classification doit être pertinente et pensée pour la cible. Vous devez identifier la façon la plus logique de structurer le contenu et notamment la présentation de votre offre.

Une fois ce travail effectué, il est temps de penser à l’architecture, c’est à dire aux menus et sous menus et au contenu de la page d’accueil. Lors de cette étape, vous devrez vous distancier de votre contenu existant et vous inspirer de vos concurrents et vous mettre dans la peau de votre cible afin de définir une architecture simple et cohérente. Quelques bonnes pratiques sont également à suivre, comme la règle des 3 clics maximum pour accéder à une information, l’intégration de 7 menus au maximum et la classification pertinente en sous menus, notamment de l’offre, mais dont il est inutile d’abuser. Une classification en sous menu est par exemple inutile pour la page à propos, inutile de classifier en sous menu la composition de l’équipe, vos valeurs, votre historique, il s’agit d’informations indispensables mais néanmoins secondaires, que votre cible aimera trouver au sein d’une seule et même page.

Mettre à jour votre site

Faute de temps ou de structuration pensée en amont, il est possible que votre site soit peu mis à jour ou que votre contenu soit devenu mal catégorisé ou obsolète. En termes de référencement, cela peut vous nuire. En effet, Google scanne régulièrement les sites web pour analyser leur arborescence, leur contenu et leur fréquence de mise à jour. Avoir délaissé cet aspect peut vous faire perdre des points face à la concurrence.

Pour y remédier, un étude de marché simplifiée devra être effectuée.
Identifiez vos concurrents et leur site web, analyser et référencez les besoins de vos clients et prospects, et enfin, identifiez les évolutions législatives auxquelles vous soumettre et les évolutions technologiques à exploiter.

Ensuite, analysez de manière objective votre site, seul ou en équipe. Son ergonomie, son architecture, ses capacités techniques, son contenu, quels sont ses points forts et ses points faibles et axes d’amélioration ? Dressez enfin un plan d’actions et effectuez la mise en œuvre des préconisations vous même ou en vous faisant aider par un professionnel.

Un pré-requis indispensable : il est important d’avoir une vision globale, macroscopique de votre site web. Vous concentrer sur la refonte d’une rubrique ou d’une sous rubrique risque de seulement complexifier l’existant. Il est nécessaire de repenser l’architecture globale par une classification en amont de votre contenu. En bref, cohérence et simplicité seront le gage de réussite de votre projet de refonte.
La charte graphique est également à ne pas négliger. Jeux de couleurs, polices, images, le tout devra former un ensemble cohérent et en accord avec votre image. Des outils disponibles sur le Web peuvent vous aider à la (re)définir (exemple : Google Front ou Picular).

Si vous souhaitez changer votre nom de domaine, pensez à effectuer des redirections de l’ensemble des pages de votre site, et comme expliqué précédemment, à mettre à jour l’ensemble de vos outils de communication.

L’étape de vérification

Quoi de plus rageant que de visiter un site et d’y trouver des liens morts ou des pages erreur 404 ?

Une fois votre projet de refonte terminé, et avant sa mise en ligne, effectuez la phase de recette consistant à vérifier l’intégralité du site, sa structuration, son contenu, et surtout sa navigation.

Que retenir ?

Votre site Web est le premier outil de communication digitale de votre entreprise, de votre expertise et de votre offre. Il sert de socle à vos stratégies de communication, que ce soit sur les réseaux sociaux ou via des publicités en ligne. Une présentation claire et structurée, un contenu riche et un accès facile aux  informations renforceront votre crédibilité et votre potentiel de développement.

De plus, une fois votre projet de refonte abouti, il vous faudra penser et déployer une stratégie de mise à jour, par exemple en alimentant votre site de références, avis client, ou articles respectant un calendrier éditorial préalablement défini.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :